Essayer la microkinésithérapie

Sur les conseils d’une amie, j’ai testé la microkinésithérapie pour micropouss qui se réveillait beaucoup la nuit.

Je ne connaissais pas du tout cette discipline et j’avoue que j’étais réellement sceptique quand à ses effets possibles et bénéfiques. (Et je ne parle pas du papa qui se demande encore si je suis allée voir une voyante-astrologue-rebouteuse…) Mais quand toutes les autres options ont été tentés, on tente le tout pour le tout et ça ne coute rien d’essayer (enfin si, le coût d’une séance est entre 40€ et 60€ kémême….)

En fait la microkinésithérapie, c’est quoi?

Notre corps sait répondre à tout un tas d’agressions extérieures qu’elles soient émotionnelles, environnementales, traumatiques…. Il va selon le cas, s’adapter, se corriger, se réparer. Cependant parfois l’agression est telle qu’elle va laisser une cicatrice : la vitalité du tissu corporel concerné va être altérée (Voir le site spécialisé sur la microkiné ICI). Cela peut entraîner des effets gênants et se manifester de différentes façons.

Pour « effacer » ses cicatrices, la microkinésithérapie va, grâce aux mains de son praticien, stimuler les différents tissus pour qu’ils s’auto-corrigent. Et le plus incroyable, c’est qu’elle arrive à dater les événements traumatisants au jour près!!!

Comment se passe une séance?

Le patient s’allonge et le microkiné palpe (délicatement hein) avec ses 2 mains les différentes parties du corps. Il identifie les parties lésées, chacune correspondant à un type de traumatisme, et va alors la stimuler pour réinformer le corps de la présence de la cicatrice (et oh t’as pas oublié de la réparer celle là!) pour qu’il s’auto-corrige.

Du coup en général les jours suivants, on se sent fatigué (voir insupportable du côté des parents quand il s’agit d’un minipouss qui a fait la séance) et on nous conseille de bien boire pour favoriser l’élimination.

Comment ça s’est passé pour micropouss?

Elle n’a pas été très coopérative, (elle avait 13 mois) et se demandait bien ce qu’on était en train de lui faire. Malgré tout la microkiné qui s’est occupé d’elle a réussi à repérer différents traumatismes (déjà à son âge!!) qui pouvaient éventuellement expliquer son sommeil agité. Là où j’ai été complètement bluffée c’est qu’elle a daté au jour près (oui je me répète m’enfin quand même!!!) la date d’un traumatisme immense d’abandon qu’à ressenti ma micropouss, c’est à dire le jour où je l’ai laissée la première fois seule chez sa nounou (et où ça s’est TRES mal passé)

Je suis rentrée confiante et presque illuminée en me demandant pourquoi je n’y avais pas été plus tôt! Les premiers jours suivants la séance, micropouss n’a absolument pas parue fatiguée, énervée, pénible ou que sais-je encore mais on m’avait prévenue que ça pouvait passer inaperçu. Alors j’ai attendu (les effets peuvent mettre un mois à se manifester), attendu…. et attendu encore et les nuits sans réveil ne sont jamais venues… (enfin si mais 1 an plus tard, je pense donc que ça n’était pas lié hein ^^)

Je suis donc restée dubitative sur les effets de réparation même si j’avais été convaincue par l’idée de ces cicatrices qu’on garde en nous.

J’ai réitéré l’expérience pour minipouss qui depuis plusieurs mois avait développé une angoisse à manger des choses qu’elle n’aimait pas ou ne connaissait pas.

Comment ça s’est passé pour minipouss?

La séance s’est très bien passée (elle avait 5 ans). Elle s’est laissée faire et paraissait zen pendant la manipulation. La microkiné n’a rien trouvé lié à la nourriture mais plus dans l’émotionnel.

Je suis rentrée plutôt perplexe, me demandant si j’avais un lien avec ses problèmes de nourriture… (j’en ai eu également étant enfant et j’avais vraiment à coeur que mes enfants aient un rapport sain avec la nourriture). Les jours suivants ont été très difficiles. Minipouss était transformée, insupportable presque insolente, répondant systématiquement NON (et violemment) à toutes nos demandes. Je ne savais pas ce qu’il se passait mais indéniablement il se passait quelque chose. Et puis ça s’est calmé, et elle m’a paru vraiment plus calme, je dirais presque grandie, comparé à avant la séance. J’ai eu l’impression qu’elle avait passé une étape. Mais rien par rapport à la nourriture. Jusqu’au jour (1 mois plus tard) où elle m’a demandé de faire des pâtes à la bolognaise (chose qu’elle avait toujours refusé de goûter), qu’elle a voulu d’elle même boire dans mon smoothie kiwi banane (et elle a aimé ça en plus) et même voulu acheté des choux de bruxelles!!! (goûté et apprécié)

Alors je ne dis pas qu’elle goûte tout et tout le temps, qu’elle aime tout ce qu’elle goûte mais il y a vraiment une différence entre avant et maintenant . Elle ne semble plus bloquée, figée à ce qu’elle aime ou non et c’est encourageant pour la suite!

ICI vous pourrez lire d’autres témoignages.

Et si vous cherchez un microkiné pres de chez vous c’est par .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *