Avant de comprendre le fonctionnement d’une ponceuse à bande, il est indispensable de savoir au préalable qu’est-ce qu’une ponceuse à bande ? Une ponceuse à bande est une machine très performante utilisée pour poncer des grandes surfaces des matériaux en bois tel que le plancher, les poutres, parfois, elle est aussi utilisée pour poncer des cloisons en bois. Une ponceuse se montre plus efficace pour dégrossir le bois. Son usage se montre aussi opportun pour décaper de la peinture. La ponceuse à bande est dotée des deux rouleaux qui entraînent la bande abrasive. Au niveau de la puissance du moteur, ce matériel est équipé d’un moteur de 650 à 1350 Watts.

Les modèles de ponceuse à bande existants sur le marché

Se familiariser avec son fonctionnement est indispensable avant de comprendre les avantages d’une ponceuse à bande. Vous trouvez des modèles électroportatifs qui fonctionnent sur une batterie le plus souvent sans fil et les ponceuses à bande d’ateliers qui sont figés sur un support d’atelier.

Le fonctionnement de la ponceuse à bande

Comme nous avons dit précédemment, la ponceuse à bande contient deux rouleaux à bande. Le type du rouleau dépend de la marque de l’appareil que vous disposez. En général, c’est du type de bande de papier de verre souple et tendue. L’un des deux rouleaux joue le rôle d’un galet entraîneur et effectue un mouvement de rotation actionné par un moteur électrique par le moyen d’une courroie de transmission.

Il vous est tout à fait possible de régler la vitesse de rotation en fonction des types des matériaux que vous travaillez et le genre de finition que vous voulez obtenir et bien sûr en fonction de votre appareil. Il faut retenir qu’il y a une réelle différence entre la ponceuse à bande classique et celle d’une faible largeur que les professionnels ont tendance à l’appeler lime électrique. Au niveau du fonctionnement, il s’agit du même principe. Pour terminer, il se peut que vous soyez amené à poncer des poutres, des bois de charpente. Une ponceuse à bande est très appropriée pour ce genre de travaux, cependant il faut tenir compte de la puissance du moteur. Vous devriez disposer au moins une ponceuse à bande dotée d’une puissance de moteur effective de 1 000 à 1 200 W.

La semaine dernière j’ai assisté à un atelier de fabrication de produits ménagers. J’ai été agréablement surprise que l’association de mon petit village organise ce type d’atelier et surprise également par le nombre de participants (enfin 1 participant pour une vingtaine de participantes!!)
Cela fait un moment que j’utilise du vinaigre, du savon noir et des huiles essentielles pour faire le produit lave-vitre ou le lavage des sols mais j’avais envie d’en savoir encore plus et j’ai été ravie de mes découvertes.

Nous avons tout d’abord vu les produits à éviter absolument (eau de javel et tout ce qui contient de l’EDTA, NTA, Perborate de sodium…) puis nous avons vu les « ingrédients » indispensables et leurs caractéristiques pour élaborer facilement et à moindre coût ses produits maisons et non polluants.

– le vinaigre d’alcool : détartrant, désodorisant, adoussissant…
– le bicarbonate de sodium : abrasif doux, adoucissant, désodorisant, détartrant…
 le savon noir : dégraissant, détachant…
– les cristaux de soude : dégraissant, désinfectant…
– les huiles essentielles : désinfectant, antifongique, répulsif insectes…

Après la théorie, nous sommes passés à la pratique et nous avons confectionné différents produits et chacun a pu repartir avec ses échantillons de produits à la maison (et un livret de recettes!).

Voici par exemple la recette du nettoyant multi-usage :
– Mélanger 2 càs de bicarbonate de sodium à 2 litres d’eau chaude
– Réserver
– Dans un verre, mélanger 1 càs de vinaigre blanc et des huiles essentielles (lavande, pin sylvestre, tea tree…)
– Ajouter ce mélange au précédent et verser dans un bidon
– Bien secouer

C’est une base de nettoyant qui peut s’utiliser pur pour nettoyer la table, le plan de travail… mais qui peut être mélangé à autre chose pour faire par exemple :
– un nettoyant pour le sol : 1 dose de savon noir pour une dose de multi usage et de l’eau
– du liquide vaisselle : 1/5 de liquide vaisselle (pour garder le côté moussant) et 4/5 de produit multi usage

Voilà, c’est très simple à réaliser, très économique et écologique, je suis FAN!!
J’ai tester la lessive également. Et je cherche aussi une recette de pastilles pour lave-vaisselle, si quelqu’un en a testé une je suis preneuse!!

En tout cas je vous encourage à aller à ce type d’atelier. Je ne sais pas s’il en est proposé partout en France mais en Meurthe-et-Moselle n’hésitez pas à vous renseigner auprès de l’association Nature’L
Sinon vous connaissez peut-être le site de Raffa le grand ménage. Elle y propose un livret téléchargeable gratuitement de produits à faire soi-même.

Et chez vous, vous utilisez quoi?