Aurélie, du blog Superliposés, a organisé un tour de blog sur la parentalité baptisé « Les rendez-vous de l’enfance ». Une fois par mois elle propose un thème et les blogueuses intéressées peuvent participer et écrire un billet en rapport avec le thème.
Ce mois-ci le thème choisi est « un copain dort à la maison ».

Maintenant que mes minipouss sont un peu plus grandes, avoir un 3ème pitipouss à la maison est beaucoup plus facile.
Ma minipouss ayant 5 ans et demi (non j’oublie pas le et demi!! à cet âge ça compte!!!) elle est beaucoup plus indépendante et le fait d’avoir une copine/copain/cousine à la maison a plutôt tendance à la rendre « très occupée » et du coup elle n’embête plus sa sœur et n’a plus besoin de sa mère ^^

Le plus dur reste sans aucun doute le coucher qui demande bien souvent beaucoup de patience!!!!
L’idée est alors de les avoir bien occupés et fatigués avant pour qu’ils aient évacué toute leur énergie avant de se coucher.
On fait souvent des petits parcours avec des coussins, des poufs, un tunnel, un banc et un peu de musique! Ça marche bien et elles peuvent gérer ça toute seule.
On fait aussi très souvent du travail manuel. Elles sont concentrées, plus ou moins longtemps, fières de leurs œuvres et elles commentent mutuellement leurs dessins/collages/bircolages avec toute la bienveillance dont elles sont capables… muhm muhm… (« Mamannnnnn elle a dit que c’était moche!!! » « Mais oui mais regarde c’est du crabouillage »)
Ce qui est chouette c’est qu’elles se consolent mutuellement aussi! 🙂

Depuis plusieurs semaines j’ai vu sur différents blogs la recette du sable de lune. Rien qu’avec le nom, j’étais conquise!!
En fait c’est ultra simple à réaliser et j’ai préparé ça hier à micropouss.
– 8 tasses de farine
– 1 tasse d’huile
On mélange et c’est prêt!

Ça donne une consistance de sable fin légèrement mouillé. C’est très agréable à travailler.

Quand je lui ai montré, elle était toute excitée, est partie enfiler son tablier et a commencé à transvaser d’une bassine à l’autre avec des petits bols. Je lui ai montré qu’on pouvait faire des châteaux de sable avec mais elle ne semblait pas intéressée. Je me suis mise alors à faire une petite construction et la tentation de la casser a été plus forte!! Oui mais voilà, elle en avait plein les mains…
Et j’ai découvert qu’en ce moment c’était pas mais alors pas du tout son truc!!! Elle a hurlé pour se laver les mains au plus vite et a rendu son tablier, c’est le cas de le dire…

Je suis restée là, avec mon super sable de lune qui ne demandait qu’à être malaxé, trituré, remalaxer, retrituré…

Bon là où c’est vraiment top c’est que ça se garde sans problème plusieurs semaines! Du coup je retenterai l’expérience avec minipouss plutôt et peut-être bien une de ses copines quand elle rentrera de chez ses grand-parents!

 

L’approche des fêtes est en général pour toute la famille une période agréable où l’on passe du temps ensemble à préparer le sapin, les décorations que l’ont va accrocher, la couronne de l’avent, les sablés et autres gâteaux de Noël, le calendrier de l’avent….

 

Quand j’étais petite j’adorais décorer les fenêtres en pulvérisant de la fausse neige en bombe sur de jolis pochoirs découpés par maman!

Cependant les composants chimiques de ces peintures ont eu raison de ma nostalgie (sans parler de la difficulté à les nettoyer une fois les périodes de Noël terminées….)

Et puis j’ai découvert sur un blog le blanc de Meudon!!!!

J’en ai trouvé chez Leroy Merlin et j’ai testé les différentes façons de l’utiliser et j’en suis RAVIE!!!!!!!!

La recette est ultra simple : 1 cuillère d’eau pour 2 cuillères de blanc de Meudon (ajustez selon la consistance souhaiter)

Ensuite, plusieurs possibilités :

– Utiliser des pochoirs : Fixer votre pochoir faits main (imprimer un dessin sur un papier cartonné puis découper, modèles ici) ou plastifiés (On en trouve un peu partout, j’ai trouvé les miens aux bonnes affaires à 79 centimes) à l’aide de scotch puis utiliser une éponge pour tapoter, ou un pinceau brosse

 

– Utiliser le mélange comme de la peinture et laisser libre cours à votre imagination

Astuce : Ajouter quelques gouttes de colorants alimentaires ou tout ce qui peut mettre de la couleur (jus de betterave, de choux rouge…) à votre mélange pour varier les plaisirs

Les résultats sont top, les enfants adorent et ça se nettoie très très facilement. Et c’est pas fini…^^

Une des utilisations du blanc de Meudon est de nettoyer les vitres!! Donc quand sera venu le temps de les enlever, le produit est déjà en place pour faire briller vos fenêtres!!!!

Il vous faut :
– des briques vides de jus de fruit à base carrée
– un cutter
– des serviettes en papier ou du papier déco, papier cadeaux… dans les couleurs de Noël
– de la colle
– de la peinture rouge/orange pour le toit
– du coton pour la fumée de la cheminée
– une petite guirlande lumineuse pour illuminer l’intérieur des maisons (j’en ai trouvé une à 2€ chez gifi)
– de la patafix ou du scotch pour fixer la guirlande

1- Découper la base des briques à l’aide du cutter (découper à différentes hauteurs pour un rendu plus réel)
2- Recouvrir les « murs » des maisons à l’aide la colle et du papier (ici on a collé des serviettes en papier de Noël)
3- Peindre le toit
4- A l’aide du cutter, découper les fenêtres, portes… et des petites encoches à la base pour laisser passer la guirlande
5- Fixer les maisons entre elles avec la patafix et la guirlande à l’intérieur
6- Ajouter un peu de coton dans le bec verseur de la brique pour la fumée de cheminée
7- Allumer et admirer!!!!!!

En flânant dans une boutique de meuble, je suis tombée sur un tableau que j’ai trouvé super sympa : Des « tâches » rondes de différents couleurs, les unes à côtés des autres, formant elles mêmes un rond. Les tâches étaient comme en relief et donnaient de la dimension au tableau. Je me suis dit que ça ne devait pas être trop compliqué à reproduire et comme ma minipouss adore bricoler, peindre, coller, découper, déborder, se tâcher… je me suis dit qu’à 2 ce serait plus sympa.

Nous avions récupéré une vielle toile jaunie dans la garage chez mes parents et j’ai donc commencé par la repeindre en blanc.

Ensuite avec un gabarit (Moi je pris le couvercle de notre barbecue Weber^^) on a dessiné un grand cercle au crayon de papier. Ensuite avec un verre (assez large genre verre à cornichons) nous avons rempli le cercle de petits cercles en commençant par le centre. On peut bien évidemment dépassé du cercle, cela donne juste la forme globale. On a ensuite gommé le plus grand cercle.

On a alors commencé les mélanges de couleurs pour trouver celles qui nous convenaient. Je pense que c’est ce qui a le plus plu à ma minipouss. Pour le remplissage des ronds de couleurs, elle en a fait quelques uns mais c’était assez difficile de ne pas dépasser avec les pinceaux qu’on avait et surtout c’est assez long au final ce qui l’a lassé au bout d’un moment.

On a utilisé de la peinture à doigts (mais déposée au pinceau) en pensant qu’elle aurait l’effet 3D que j’imaginais mais au séchage cet effet à totalement disparu et c’est bien dommage.

Malgré tout on était bien contente du résultat! et je pense que cette toile va trouver une place dans notre maison!

Ma minipouss est en pleine phase d’expérience! Je pense qu’elle a du en faire à l’école qui l’ont vraiment intéressées car elle a chaque jour de nouvelles idées à tester à la maison.

La semaine dernière nous mangions du choux rouge en salade. Lavé et coupé sans sauce dans un bol, il avait laissé derrière lui des gouttes d’eau bleues (et non violettes comme on s’y attendrait). Je lui fait remarqué et elle a alors l’envie de faire une nouvelle expérience! « Et si j’ajoutais quelque chose dedans pour voir? »

Elle part à la cuisine et décide d’ajouter du vinaigre, (je ne sais pour quelle raison d’ailleurs?? cette fille d’ancien prof de physique chimie aurait elle des prédispositions génétiques??? ^^). Je la laisse faire n’imaginant pas un instant le résultat et pensant déjà à quelle autre expérience plus spectaculaire je pourrais lui proposer après sa future déception inévitable. Et pourtant, quelques gouttes plus tard, le miracle se produit! L’échantillon (et oui mes restes d’études de bio me gagnent…) change de couleur! et pas n’importe quelle couleur, il devient ROSE!!!!!!!!! Ma fille émerveillée m’appelle pour me montrer le résultat de sa trouvaille! Je ne peux qu’admirer le résultat, sans voix, ébahie par tant de génie… ^^ Le papa m’explique alors que c’est normal… une histoire de pH, d’acidité, blabla, que j’ai du voir ça dans mes cours de chimie, blabla, que j’ai tout oublié, blabla…. En attendant minipouss ne veut pas s’arrêter là et ajoute alors de l’huile d’olive… bon c’est beaucoup moins probant forcément! Son papa lui propose alors d’ajouter du bicarbonate de soude et là au miracle, ça redevient bleu! On testera au passage quelques gouttes de liquide vaisselle qui neutraliseront le gras de l’huile et finiront de modifier la couleur en blanc. Plus d’infos trouvées ici

Et comme nous étions partis, nous avons enchainé sur une expérience très simple à mettre en oeuvre, celle du lait et des colorants (en vidéo). Vous aurez besoin de :

– une assiette creuse

– des colorants alimentaires (ou du poivre)

– du liquide vaisselle et un bout de papier

– de lait

– une paille ou un coton tige

Verser un peu de lait dans l’assiette, déposer 2-3 gouttes de colorants (on avait mis une goutte de chaque couleur jaune, bleu, rouge).

Sur un papier absorbant, déposer quelques gouttes de liquide vaisselle.

Tremper la paille dans le liquide vaisselle puis toucher avec cette dernière le centre du rond laissé par le colorant

Admirer!!!! Recommencer!!! et Admirer encore…..

Pour ne pas perdre ces jolies couleurs, nous avons ensuite fait de petits rectangles de papier qu’on a déposé sur le lait dans l’assiette et qui se sont imprégnés des jolis dessins!

Une fois toute les couleurs parties, on a testé l’expérience avec du poivre  à la place du colorant et c’est très joli aussi!!

Un bon moment partagé en famille qui a ébloui les petits, et les grands!